21 mai 2022

SELF DEFENSE

Association Internationale Nihon Tai Jutsu

Budo et Traditions

Veste bleue et Ceinture Noire NTJ

Il serait souhaitable que les BUDOKA en général, et surtout les enseignants, puissent connaître les origines de certaines de nos traditions.
Les Arts Martiaux Japonais ont une longue histoire et souvent des choses, qui peuvent être pour certains peu importantes, méritent cependant des explications. Nous allons parler en particulier de la tenue, veste et ceinture, ainsi que du salut dans notre discipline : le NIHON TAI JITSU.

LA VESTE


Les pratiquants sont revêtus du DOGI (KEIKOGI) traditionnellement blanc (Pour le judo, JUDOGI ; pour le karaté, KARATEGI).
La veste bleue qui est réservée aux enseignants peut être portée dans le dojo ou les stages officiels à condition d’avoir un rôle d’intervenant durant le stage. Son origine (veste bleue) souligne le fait que le porteur pratique un KO-BUDO ou BUDO ANCIEN. (Le Judogi bleu est utilisé uniquement en compétition (Judo) pour différencier les combattants.)
Les liserés rouges précisent notre appartenance à l’Ecole du maître MINORU MOCHIZUKI. J’ai d’ailleurs demandé, il y a très longtemps, au SENSEI l’autorisation de cette distinction qui me fut accordée avec plaisir.

LISERES ROUGE ET DORE

Dans les années 70-80 et ensuite, le Maitre comme la plupart des hauts gradés Japonais étaient membres de l’IMAF (International Martial Arts Federation). La ceinture avec le liseré doré (Large) était alors la preuve officielle de cette appartenance (Voir les photos du Maitre MOCHIZUKI).
Par la suite (années 2000), j’ai fait rajouter le liseré rouge, toujours en référence à l’Ecole MINORU MOCHIZUKI.

LA CEINTURE D’EXPERT


La ceinture noire avec les extrémités rouges reste une idée très ancienne du Maitre MIKINOSUKE KAWAISHI qui considérait le titre d’expert à partir du 4ème Dan en JUDO et JU JUTSU (JIU-JITSU).

Pour la petite histoire, la ceinture blanche et rouge, réservée aux 6ème Dan et plus, correspondait à l’idée des couleurs japonaises : le blanc symbolisait le Nord et le rouge le Sud. Cette ceinture était utilisée uniquement pour l’enseignement et non pour la compétition.
Il est intéressant de rappeler que seuls le JUDO et les écoles de JU JUTSU détenaient les grades du 1er au 10ème Dan (Voir 12 !). Les Karatékas jusque dans les années 60 avaient comme plus haut grade le 5ème Dan.
Ces précisions ajoutées à la manière de saluer à genoux en posant en même temps les deux mains sur le tatami (signe de confiance) font partie intégrante de notre Ecole où Esprit, Technique et Tradition ont les premières places.
Votre dévoué.

Roland HERNAEZ
Fondateur de la méthode

La ceinture noire aux extrémités blanches

LA CEINTURE NOIRE AUX EXTREMITES BLANCHES

Les premiers temps (années 1970) cette ceinture était destinée aux ceintures noires déjà gradées dans d’autres disciplines de manière à souligner leur appartenance à notre école (Ryu).
Ensuite elle fut utilisée pour les ceintures marron ayant passé avec succès les épreuves de pré-sélection pour le Shodan. Rappelons que ces épreuves étaient surtout des ateliers de Self Défense.
Ceci était valable pour le Tai Jitsu puis ensuite pour le Nihon Tai Jitsu.
Cette ceinture aux extrémités blanches (environ 20 centimètres) reste en vigueur pour les assistants de clubs, ceci définit leur position dans la hiérarchie du Dojo.

Roland HERNAEZ
Fondateur de la méthode

.

La ceinture noire avec damiers rouges et noirs

LA CEINTURE AVEC DAMIERS ROUGES ET NOIRS

Elle fut créée par le regretté Maître Henry PLEE à la fin des années 50 pour les Karatékas. Le but était de valoriser l’enseignant, surtout si celui-ci n’était pas encore ceinture noire de Karaté Do. La première utilisation fut faite pour des instructeurs de BOXE FRANCAISE enseignant le karaté. Je me souviens alors que j’étais encore jeune 1er Dan de Karaté Do (1959) avoir eu la délégation du maître pour remettre cette nouvelle ceinture au professeur du PRINTEMPS à Paris.
Cette ceinture (Obi) fut portée par de nombreux professeurs ceintures noires ou non durant de longues années (Peut-être pour se différencier du judo !).
Actuellement et ceci nous intéresse, la ceinture spéciale à damiers, avec l’aval de Thierry PLEE, est réservée aux membres des collèges de la F.M.NI.TAI.
Elle peut être portée seulement par le Directeur Technique d’un pays quel que soit son grade (Ceinture Noire) dans nos disciplines.


Roland HERNAEZ
Fondateur de la méthode